Cardiologie Interventionnelle

Logo GRCI

Depuis plus d'un an le Groupe de Réflexion sur la Cardiologie Interventionnelle - association professionnelle de formation regroupant 10 cardiologues interventionnels* de la région parisienne - a lancé une étude sur les accidents cardiaques survenant au cours des courses d'endurance.

Cette étude, intitulée RACcE (Registre des Accidents Cardiaques lors des courses d'Endurance) a pour but de mieux connaître ces accidents cardiaques ; elle est réalisée sur les 4 grandes courses parisiennes (Marathon, Semi-marathon, 20 km de Paris et Paris - Versailles) qui cumulent près de 90 000 coureurs chaque année.

Après un peu plus d'un an, il est trop tôt pour en tirer des conclusions solides. Toutefois, d'ores et déjà, quelques éléments peuvent déjà être notés :

  • les accidents cardiaques graves existent bel et bien mais ils sont peu fréquents (approximativement 1 pour 25 000 coureurs cette dernière année),
  • la présence du système de soins sur les courses a permis d'éviter la survenue de décès.

Les informations que nous attendons de ce registre ne seront valides qu'après plusieurs années d'étude et seront régulièrement diffusées.

Dans l'état actuel des connaissances nous ne pouvons que vous encourager à suivre les "10 règles d'or" émises par les Club des Cardiologues du Sport. De plus, le certificat médical d'aptitude au sport demandé par les organisateurs doit être l'occasion d'un vrai examen médical, les éventuels certificats de "complaisance" devant être totalement proscrits.

* Cardiologue interventionnel: cardiologue dont la spécialité est de pratiquer des examens et des thérapeutiques cardiaques au moyen de cathéters introduit dans l'organisme en règle générale sous anesthésie locale. La part principale de leur activité consiste à dilater les artères coronaires cardiaques en particulier à la phase aiguë de l'infarctus du myocarde.

Les 10 règles d'or, recommandations édictées par le Club des Cardiologues du Sport :

  • Règle n° 1 : Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives
  • Règle n° 2 : Je bois 3 à 4 gorgées d'eau toutes les 30 min d'exercice à l'entraînement comme en compétition
  • Règle n° 3 : J'évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à 5°C ou supérieures à 30°C
  • Règle n° 4 : Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive
  • Règle n° 5 : Je ne prends pas de douche froide dans les 15 min qui suivent l' effort
  • Règle n° 6 : Je ne fais pas de sport intense si j'ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)
  • Règle n° 7 : Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j'ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes
  • Règle n° 8 : Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l'effort *
  • Règle n° 9 : Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l'effort ou juste après l'effort *
  • Règle n° 10 : Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l'effort ou juste après l'effort *

* Quels que soient mon âge, mes niveaux d'entraînement et de performance, ou les résultats d'un précédent bilan cardiologique.